Qu’est-ce qu’un NAS ?

NAS signifie Network Attached Storage et on pourrait traduire en français par stockage attaché au réseau. Il s’agit d’un boîtier avec à l’intérieur un ou plusieurs disques durs ou SSD. Il possède généralement à l’arrière un port réseau de type Ethernet RJ45, mais on peut en trouver d’autres sortes pour les entreprises (par exemple : SFP+). Le NAS est autonome, c’est-à-dire qu’il n’a besoin de rien pour fonctionner tout seul. Inutile de vouloir lui ajouter un clavier ou une souris en USB, par défaut il n’en a pas besoin. Cependant, nous verrons plus loin qu’il est possible d’utiliser un clavier/souris dans certains cas. En résumé, un NAS est un boîtier autonome avec un disque (ou plus) connecté à un réseau. Le NAS a trois fonctions principales : le stockage, le partage et la sécurisation de vos données. L’objectif est de stocker tous les fichiers importants comme vos photos, des vidéos, de la musique. Avec un navigateur Web ou des applications mobiles, vous pouvez accéder à vos données et utiliser divers services fournis par le NAS via Internet.

Le NAS n’est pas un DAS

Une erreur régulière, c’est de penser que l’on peut brancher son NAS à son PC en USB. Non, cela ne marche pas comme cela. Il n’est pas non plus conseillé de le brancher directement à son ordinateur avec un câble réseau. Même si c’est faisable et technique, cette opération est réservée aux utilisateurs avancés. Un DAS (Direct Attached Storage) n’a rien à voir avec les NAS. Le DAS, c’est le disque dur que l’on branche en USB ou Thunderbolt à son PC, par opposition au NAS que l’on connecte au réseau.

Le NAS et RAID

Un NAS peut faire du RAID (Redundant Array of Independent/Inexpensive Disks), mais ce n’est pas obligatoire. Il existe plusieurs niveaux de RAID. Les plus connus sont les RAID1, RAID5, RAID6 etRAID10. Ils permettent une continuité de service et une « sécurisation » des données. Le RAID est constitué de 2 disques minimum. Si un disque d’un RAID tombe en panne, alors le RAID continue de fonctionner en mode dégradé. Aucune donnée n’est perdue. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Wikipédia dédiée. Attention, le RAID0 n’offre aucun niveau de protection.

NAS et interfaces

En plus de la prise réseau, les NAS possèdent généralement d’autres interfaces. On pense bien sûr aux ports USB pour y brancher une clé, un disque externe, une imprimante, une clé domotique, etc. De plus certains proposent des ports e-SATA ,du Thunderbolt ou un lecteur de carte SD également. Enfin, il n’est pas rare de trouver également des boîtiers avec une sortie audio-vidéo HDMI.

NAS et internet

Un serveur NAS peut être accessible depuis partout à travers le monde, pour un usage privé (Cloud personnel, vidéo, photo, musique) ou pour créer votre propre site Internet, serveur de mail, etc. Cependant, il faut faire attention. Lorsque votre NAS est accessible pour vous, il l’est pour les autres aussi. Il faudra alors mettre en place des règles de sécurité forte pour éviter les attaques et les connexions frauduleuses. On n’expose pas ses données sur internet sans un minimum de précaution. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.